- Année 2019 -

JOURNAL DE BORD 2020

1358 milles parcourus   -   31 équipiers  -  25 sorties en mer

- 28 octobre 2020 : Le Loup Rouge entame son second confinement ...

- 16/17/18 octobre 2020 : Formation PS Mer et World Sailing Survie, ENVSN Quiberon (Pierre)


    Le Loup Rouge à Port JaJa

- 4 octobre 2020: Bapteme de JANSEN 7 (Philippe, Jean-Marie, & Pierre )


    Rade de Cherbourg, Régate du mardi, le samedi ...

- 29 septembre 2020: DNF, notre genois se déchire sur un de ses mousquetons lors d'un empanage... .(Lucie, Vincent, Niels, & Pierre ) 9 milles.


    Journée du Patrimoine - Cherbourg Chantereyne

- 19/20 septembre 2020: Une quinzaine de personne sont venus visiter Le Loup Rouge samedi et 32 dimanche dont 6 enfants.


    Sous le soleil exactement ...

- 12 septembre 2020: Sortie famille en rade et picnic à bord.(Paloma, Maurine, Frederique, Valérie, Pablo, Tony & Pierre ) 13 milles.

- 4,5,6 septembre 2020: Déroute du YCBC, Cherboug/Carteret/Carteret/Cherbourg.(Jacques, Philippe & Pierre ) 141 milles.


    Pied d'allouette (famille Auguin), Winibelle II (Voilier de Marin Marie), Penduick II, Penduick V et Le Loup Rouge

  Trentiéme anniversaire de la bisquine Granvillaise 2020 Saint-Malô/Chausey/Granville/Cherbourg

- 17 août 2020: Louise une amie de Clotilde nous a rejoins pour un convoyage jusqu’a Chausey, avec une entrée sous spi, ou nous avions prévu de retrouvé nos amis des voiles écarlates pour la suite de l’anniversaire des 30 ans de la Bisquine, Nous nous sommes retrouvés dans le « sound » a couple du Penduick V qui était lui même a couple du Penduick II … Nous avons fait du bateau stop (n'ayant pas d’axe) pour descendre a terre ou nous avons été chaleureusement accueilli par l’organisation, qui nous a cordialement invité a participé au ralliement de Granville et a la soirée finale Nous avons donc croisé au milieu de la flotte et fini avec eux dans le bassin du Marité a couple de la croix du sud III et passé bonne soirée avec les Granvillains ….
- 18 août 2020: Nous sommes reparti le lendemain matin pour Cherbourg notre port d’attache Cherbourg. (Louise, Clotilde & Pierre ) 101 milles.

    Avec le president de la SNBSN, le vice Président du Yacht Club de France et le maire de Saint-Malô

  Trophée Raymond LABBE

- 16 août 2020: Le Maïca Le Loup Rouge remporte le prix Raymond LABBE concours d'élégance.
Le Jury a nottament apprécié l’entretien et le fait de garder l’esprit d’origine,
Le mât habillé d’or pour qu’il retrouve sa couleur de neuvage, ils ont aussi aimés que le bateau navigue autant.
Lors de la presentation, un grain est tombé, ce qui leurs a permis de profiter des banquettes du Loup et de converser plus longtemps que prévu. (Clotilde & Pierre ).

    Dinard - Branlebas de Régate - août 2020

  Branlebas de régate 2020 Saint-Malô/Chausey/Granville/Cancale/Saint-Malô

- 12/13 août 2020: Convoyage un peu longuet, au moteur, sans vent et avec un soucis de pilote qui ne reconnait plus son cap,
parmi les Isles Anglo-normandes sans escale possible (Covid) entre Cherbourg et St Malo avec notre nouvelle équipière Clotilde
Nos deux Patrons Jean-Pierre et Philippe nous ont rejoins véhiculé pour valider les inscriptions et rencontrer nos futures concurrents.
- 14 août 2020: La première manche s’est effectuée tôt le matin avec un temps très gris et une mer formé, entre St Malo et Chausey.
Pour la seconde, entre Chausey et Granville, le temps ne s’est pas arrangé et une bourrasque a explosé notre foc ballon, acheté d’occasion pour la Dhream-cup :-(
Soirée mi-Branle bas/mi-30 ans de la granvillaise au port du Herel
- 15 août 2020: La météo s’est un peu trop améliorée ce samedi matin, manche 3 annulée faute de vent,
avec un beau convoyage avec toute la flotte de la Bisquine Normande,
Manche 4 entre 3 bouées devant Cancale et Manche 5 avec un retour à St Malo
Soirée galette saucisse dans le jardin de la tour Solidor à St Suliac.
- 16 août 2020: Envoi de l’aperçu … parcours modifié a 3 bouées entre St Malo, Dinard et la Rance pour les manche 6 et 7
Nos deux patrons nous quittent motorisé pour passer le couesnon.
Remise des prix à la Trinquette, Yacht Club de St Malo ( toutes les manifestations ont pu avoir lieu car en extérieur limité aux équipages et organisateurs )
Ce Branle bas de Régate est vraiment une belle fête maritime ou se côtoie plaisanciers, régatiers et professionnel,
avec toujours de belles rencontres tel que Philippe de Nan of Fife, Vincent de Fuji (ex Fujicolor 3) Morgan et Niels sur leurs class 40 respectif, les Rapetou granvillains etc ...
Le Loup Rouge se place 2nd dans sa catégorie (Clotilde, Jean Pierre, Philippe B & Pierre ) 167 milles.

    Au pont tournant pour récuperation de l'avitaillement.

  Bar le 1900

- 9 août 2020: Tour de la digue du centre en presence de grand dauphin, Récuperation des victuailles au pont tournant,
et rippaille à bord au catway, Merci a Véro, notre partenaire course au large. (Véro, Hélène et ses enfants, les deux philippe, Pierre & plus, bien plus encore ).

    Tour de rade déconfiné - août 2020

- 8 août 2020: Tour en rade de Cherbourg. (Claire , Clotilde, Lucie, Dominique, Jean Pierre & Cpt Pierre L) 8 milles

    Philippe et Jean-Pierre font le Tour de Breizh - juillet 2020

  Convoyage retour sur Cherbourg La Trinité sur mer / Groix / Loctudy / Camaret / Roscoff / Tréguier / Trébeurdin / Dielete / Cherbourg
- 24 juillet au 1er août 2020: kentoc'h mervel eget em zaotra

Accueillis et félicités pour leur victoire en série classique par les membres de l’organisation dès son arrivée au port de la Trinité sur Mer, l’équipage du Maïca CNM de Cherbourg LE LOUP ROUGE devait néanmoins rentrer sans tarder en voiture sur Cherbourg, pour reprendre chacun ses occupations professionnelles.
Philippe était le seul à rester à bord pour convoyer LE LOUP ROUGE à Cherbourg avec Jean-Pierre qui l’avait rejoint.
Les deux patrons qui avaient été nommés par l'exploitant avaient décidé de faire un convoyage tranquille, tout en cabotage le long des côtes bretonnes et normandes.
Après 48 heures à bord, ils prirent la mer le 24 juillet, vent de face direction Belle Ile. LE LOUP ROUGE filait en s’appuyant au moteur en direction de Sauzon.
Sans rien dire à Philippe, Jean-Pierre qui tenait le livre de bord avait malicieusement inscrit P. Broquet comme Capitaine et lui équipier.

Après 3 heures de mer, une durite de notre vieux moteur Yanmar rendait l’âme. Ils firent demi-tour pour réparer.
Changer une simple durite paraissait tout simple mais après avoir fait tous les chantiers et magasins possibles de la Trinité, ils durent se résoudre à faire appel à la solidarité AMERAMI et ce fut en plein dimanche que Denis Courtier nous mettait en relation avec André Beguel dit Dédé, bien connu de tous les marins bretons pour avoir tenu pendant une longue carrière le chantier de La Trinité sur Mer. Très vite, il nous donnait de quoi remplacer notre durite et LE LOUP ROUGE pouvait enfin reprendre la mer.
Dès le lendemain, changement de programme car la météo n’était pas fameuse, LE LOUP ROUGE repartait finalement pour l’île de Groix afin d’y retrouver des amis de Carteret.

Après 10 heures de mauvaise mer et des grains incessants, ils arrivèrent vers 21 heures à Port Tudy dans son port bondé. Ils parvinrent à se mettre à couple pour rejoindre trempés jusqu’aux os le bord de SHAH, le POGO 36 d’Edouard Pinta où se succédaient les p’tits punchs ! Plusieurs amis de Carteret étaient là : Mathilde et Jean-Luc Lamotte qui avaient fait escale avec leur Dufour 34 « TANGARD », Alain Houchard et Philippe Porta dit plus communément « Pit » qui remontaient du sud avec leur Pogo 30 « MORNING GLORY ». Bien fatigués, Jean-Pierre et Philippe ne tardèrent pas cependant à regagner leur bord pour une nuit bien méritée.

La météo s’était montrée plus clémente le lendemain et c’est sous voiles qu’ils prirent la direction de Loctudy où des amis de Philippe les invitèrent à dîner, un excellent repas chez des gens charmants.

Le 28 juillet LE LOUP ROUGE reprenait la mer pour une belle navigation malgré un épais brouillard. Au large de Guilvinec un voilier s’approchait un peu dangereusement pour demander assistance. Un cordage s’était pris dans leur hélice et les deux marins ne savaient pas trop quoi faire. Nous ne pouvions pas vraiment les aider dans cette mer assez formée et nous leur recommandions de se mettre à l’abri de la houle près de la côte pour mouiller et plonger afin de libérer leur hélice. En fin de journée le brouillard s’étant levé, LE LOUP ROUGE parvenait dans le joli port de Camaret. Philippe demandait à l’accueil s’il pouvait se connecter à internet mais comme dans de nombreux endroits, cela semblait impossible ! L’escale était agréable et nous y avions retrouvé Pit et Alain avec leur POGO 30 « MORNING GLORY » . Après un excellent dîner à bord du Pogo, nous reprenions la mer de bonne heure le lendemain matin.

Nouvelle étape, c’est par une mer belle que nous partions vers le chenal du Four et la chaussée des Pierres Noires. Malgré un départ légèrement tardif car Jean-Pierre avait égaré son téléphone, nous pouvions néanmoins bien avancer au moteur faute d’un vent suffisant pour sortir de la mer d’Iroise. Nous avons profité de ces côtes sauvages et admiré les phares sur notre route. Au large de Porspoden, nous retrouvions le Pogo d’Alain et Pit qui faisait une route directe sur Carteret. Partis un peu avant nous, nous marchions 1 à 2 Nd plus vite que le Pogo. Après les avoir rejoint en pleine mer, nous leur avions donné un jerrican de gasoil car Alain n’était pas certain d’avoir une autonomie suffisante pour rallier Carteret.

Arrivés à Roscoff nous pouvions être sur le même ponton, juste à côté d’une bande de jeunes hollandais qui n’avaient pas franchement le sens de l’accueil. Etalés sur le catway c’est tout juste si nous pouvions descendre de notre bord ! Philippe n’était pas franchement content. Après de bonnes bières et un dîner au restaurant du club, notre nuit fut excellente.

Dès le lendemain matin, nous reprenions la mer en direction de Tréguier par une mer belle. Magnifique navigation avec une entrée au près serré dans son estuaire qui nous avait permis d’arriver sous voiles. Après un dîner au restaurant du port, nous regagnions notre bord et à notre grande surprise, nous découvrions « IZI PIZI » le Pogo 36 de Monsieur et Madame FEREY, un couple charmant de Carteret qui partait en croisière dans le sud. Marion et Guillaume nous invitaient à prendre un p’tit punch à leur bord et nous en avons gardé un excellent souvenir, une de nos plus belles escales. Notre départ matinal fut un peu plus laborieux mais avec l’aide de Guillaume nous parvenions à nous dégager du catway.

Merveilleux paysages pour retrouver la mer et nous rendre dans le joli petit port de Trébeurden. Nous étions en train d’arriver dans le chenal lorsqu’une jeune femme venait sur un petit canot à la godille vers LE LOUP ROUGE pour féliciter l’équipage pour sa victoire dans la DRHEAM CUP ! Très discrète, nous ne l’avions pas revue par la suite, forts étonnés de ce chaleureux accueil. La ville était haute pour refaire quelques provisions et Jean-Pierre en profitait pour faire une jolie promenade. Le lendemain Philippe avait prévu de faire une escale à Saint Peter dans l’île de Guernesey mais cela fut impossible du fait de la COVID-1 9, alors ce fut une escale à Dielette, notre dernière escale avant Cherbourg.

Pierre nous rejoignait et c’est sous voiles que nous passions le raz Blanchard pour arriver finalement à Cherbourg en début d’après midi.
Ce périple de 424 milles en 10 jours mettait fin à ce convoyage avant la dernière régate « Branlebas de régates de St Malo » qui était prévue à mi août.

Jean Pierre Pouchard, patron de LE LOUP ROUGE

    Winner - juillet 2020

  Drheam Cup 2020 Côtentin - Dorset/Devon/Corwall - Ouessant/côte de Cornouaille/côte des Méghalites

- 19/22 juillet 2020: Course au large
La troisième édition de la Drheam Cup s'est tenu cet été, fin Juillet sur un parcours entre Cherbourg et la Trinité sur mer.
Sous l’égide sportive du Yacht Club de France, Ultimes, Multi 50, Class 40, Figaro 3, Open, IRC et Yachts Classiques ont rassemblés des équipages amateurs et les ténors de la course au large sur des parcours différents.
Deux Classiques étaient au départ, FAIAOAHE un Esprit Classique (2006 - 20 mètres ) de Remy GERIN et LE LOUP ROUGE Maïca CMN (1962 - 11 mètres ) de Pierre LEGOUPIL.
La course étant ouverte avec un rating JCH 2020 supérieur à 9.400, le Maïca, n’ayant que 7.4025 a bénéficié pour participer a une dérogation exceptionnelle.
Un départ retransmis en direct à la TV et au milieu des voiliers bigarrés, Le Loup Rouge à tenu tête a son concurrent en tricotant, dés que Faïaoahe pus envoyer plus de toile, le plan Illinworth s’est retrouvé derrière à suivre la course sur les instruments électroniques…
Cap au Nord
Dans la nuit, la météo s’est dégradée, le vent et les courants sont devenus contraire pour passer la West SHAMBLES sous un pluie orageuse
Cap a l'Ouest
Le lendemain permis de suivre le sud de la côte anglaise sous le soleil dans la fraîcheur.
Cap au Sud
Passant Wolf Rock, rencontre avec des dauphins de Risso et envoie du spinnaker Freki le loup rouge d’Odin, le dieu d’Asgard pour un bord de 15 heures jusqu’au waypoint sous le rail de Ouessant
Cap à l’Est
En arrivant sous la petite Bretagne, le 65 pieds n'a plus que 33 miles d’avance sur son concurrent direct.
Au petit matin suivant Le Loup se retrouve tanker dans la pétole au dessus de Belle-Île et passera la ligne 10 heure après Remy et son fils.
A l’arrivée le comité de course accueille le dernier concurrent et vainqueur dans la catégorie Yachts Classiques et de traditions de la Drheam Cup 2020 : Le Loup Rouge après 465 milles en plus de quatre jours d’intenses navigations à quatre équipiers (Lucie, Benoît, Philippe B & Cpt Pierre)

    Départ de la DrHeam-Cup 2020

  Juillet 2020 Le loup sort de sa taniere

- 18 juillet 2020: Préparation nav & météo, Pôt de Départ, photo pour le GECC (Lucie, Benoît, Philippe B, Jean Pierre ,Jean Marie & Pierre )
- 17 juillet 2020: Sortie d'entrainement, fiches sécurité, intallation de l'équipage à bord et dernieres bricoles (Lucie, Benoît, Philippe B, & Pierre )
- 12/13/14 juillet 2020: Préparation du bateau en mode "Course au Large" (Lucie, Dominique, Philippe B & Pierre )
- 11 juillet 2020: réglage du mât, pôse de la bôme et Grand-voile (Jean-Pierre, Dominique, Philippe B & Pierre )
- 8 juillet 2020: Mise à l'eau, mise en place du mât (Jean-Pierre, Dominique, Christophe, Lionel, Philippe B & Pierre )
- en juillet 2020: préparation du gréement dormant, Istallation d'un reflecteur radar sur le patara, mise a jour du materiel de sécurité pour la course au large. (Pierre )
- début juillet 2020: Habillage du mât et des barres de flêche d'adhésif doré (pour retrouver la couleur d'origine) (Pierre )

    Yessss ! l'Alpha retrouve l'océan - 8 juillet 2020

  Juin 2020

- fin juin 2020: Vernis: lisse de pavois, mains courantes, etc... (Philippe B, Lucie, Dominique )
- en juin 2020: Carénage: grattage, entretien coque, antifouling rouge.(Philippe M, Pierre )
- mis juin 2020: Remise en place aprés vernis de la table du carré, capot moteur & capot avant (Jean-Pierre )
- courant juin 2020: Yanmar 3GM30 révision, vidange , changement filtres, turbine, courroies. (Pierre )
- début juin 2020: Habillage du mât et des barres de flêche d'adhésif doré, préparation du gréement dormant. (Pierre )

Il est l'or, mon sign'or

  Mai 2020 Fait ce qu'il te plaît, en gardant les gestes barrieres

- fin mai 2020: Démontage du reservoir, dépollution, ajout d'une trappe de visite et d'une jauge à carburant (Pierre)
- 11 mai 2020: Liberté, j'écris ton nom, quoi que !...

Le reservoir de carburant moteur, prend l'air

  Avril 2020 On ne se decouvre pas d'un fil...

Le Loup Rouge masqué

  Mars 2020 Le Loup Rouge entre en hibernation

- 17 mars 2020: Confinage COVID19 (Emmanuel M)
- début mars 2020: Dégarnissage du mât (Pierre )

Le Loup Rouge et son mât carbon de Fig2

  Fevrier 2020 Hivernage

- fin fevrier 2020: Démontage du capot moteur et table du carré pour vernissage (Jean-Pierre)
- mis fevrier 2020: Desarmement complet, mise à l'abri au sec des voiles, selleries, matériels de sécurité et gréement textile (Pierre)
- début fevrier 2020: Vérification des oeuvres vives, Démontage hélice et anode (Pierre )

    Lift port Chantereyne - 20 janvier 2020

  Janvier 2020

- 20 janvier 2020: Mise a terre du Loup, accueil au Club de la Marine sur ses bers et karcheristion des œuvres vives (Christophe, Dominique, Lionel, Jean-Marie & Pierre )
- 14 janvier 2020: Dématage du Loup, Entreposage du gréement à l'abri au Club de la Marine (Philippe B, Dominique, Christophe & Pierre )
- 12 janvier 2020: Démontage de la bôme (Pierre )
- 5 janvier 2020: Sortie en rade de Cherbourg. (Lucie, Vincent, Ali, Cpt Pierre L) 9 milles/21
- 4 janvier 2020: Sortie en rade de Cherbourg. (Christophe , Lionnel, Cpt Pierre L) 12 milles/0

    Sortie en rade de Cherbourg - 5 janvier 2020

  PROGAMME 2020 (avant covid19)

- 30 mai 2020: Round the Island Race (Cowes) ANNULÉ
- 6 juin 2020: Challenge des Ecrehou (Portbail) ANNULÉ
- 20/21 juin 2020: Régate des Zebres (St Malo) ANNULÉ
- 1/5 juillet 2020: Fecamp Grande Escale (Fecamp) ANNULÉ
- 11/12 juillet 2020: Gorey Regatta (Gorey) Fermé aux étrangers
- 18/27 juillet 2020: Drheam cup (Cherbourg / La Trinité) Décalé d'une semaine
- 15 août 2020: Carteret "LES PIRATES" (Barneville-Carteret) ANNULÉ
- 5/6 septembre 2020: Classique Virginie Heriot (Le Havre) ANNULÉ
Retour en haut


Mentions légales
Le Loup Rouge AMERAMI Cherbourg

Retour en haut